30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 19:32

Bonjour,

 

 

null

 1ère Partie : D'Abou Simbel à Assouan
- Abou Simbel
- Le Haut Barrage
- Philaé
Diaporama 1


- L'île Kitchener
- L'île Elephantine
- La rive ouest d'Assouan
- Assouan
Diaporama 2

CARTE-EGYPTE-2-copie-1.jpg

2nd partie : De Kom Ombo à Louxor
- Kom Ombo
- Edfou
Diaporama 3

 

 

3ème partie :  Louxor
- La rive Ouest de Louxor
Diaporama 4
null
- La rive Est de Louxor
Diaporama 5


 

 4ème partie : Dendera et Abydos 

  

N2997-Abydos.jpg 

 

 

 

5ème partie : La région d'El Minya en moyenne Egypte

 

N3026-Tuna-el-Gebel.jpg

  


Mythologie
- Horus 

Infos pratiques

 

 

 

- Visa;Aéroport;achat duty-free
- Pourboire
- WC
- L'Eau
- Idées de tarifs pour des sites touristiques
- Utilisation de la monnaie locale


QUELQUES MOTS D'EGYPTIENS

JEUX DE LA PHOTO 



Je dédie ce site à mon ami, le meilleur guide que je connaisse et qui m'a communiqué son  amour pour l'Egypte

Ismaël

 

Voir sa page

 

DSCN1544.jpg 


 


 

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 20:54
D'Abou Simbel à Assouan (7 pages associées)

Nous voici au début de notre voyage à ABOU SIMBEL, certain vous dirait que ce site est le plus incroyable mais ce n'est pas mon préféré. Certes sa construction et son histoire sont , comment dire, pharaonique.
Ces deux temples ont été creusés dans la roche, celui de gauche est en l'honneur de Ramsès II et celui de droite en l'honneur de Néfertari.

 

















Lors de la construction du haut barrage d'Assouan ces deux temples ont été sauvés des eaux du nil.

Remontant le lac Nasser sur environ 280 km vers nord-Est, nous arrivons au haut barrage d'Assouan.

 


Passons le haut barrage en direction de l'ancien barrage, nous voila près d'une petite île, la perle du nil: PHILAE.

 





Philaé abrite un temple à la gloire d'Isis.Pour moi, ce site est une petite merveille. Comme Abou Simbel, le temple fut sauvé des eaux et ne se trouve pas sur son île original mais sur une petite île à coté. A certaine période on peut apercevoir l'emplacement du mur de protection de l'ancien site.





Continuons notre descente du nil avec la passage de l'ancien barrage puis la traversée de la première cataracte transformée en réserve naturelle.
















Sur notre gauche, se trouvent le désert et des villages nubiens,












Le mausolée d'Aga Khan, la maison de sa dernière femme,
















Le monastère Saint Siméon et des tombes de nobles.













Sur la rive droite, se trouve l'hôtel "Old Cataract " où séjournait régulièrement François Mitterrand.

 












Entre les deux, on trouve de nombreuses îles dont l'île Eléphantine qui se situe juste en face de la ville d'Assouan,








 





l'île kitchener qui est un jardin botanique.


















Sans oublier la ville d'Assouan









Retour à la page d'accueil

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 22:17

De Kom Ombo à Louxor ( 9 pages associées)

Laissons derrière nous Assouan, pour naviguer tranquillement jusqu'à notre prochaine destination.
Bon d'accord, je ne suis pas à bord d'une felouque mais d'un bateau de croisière; ça sera pour une prochaine fois.


Après plusieurs heures de navigation, nous apercevons le temple de Kom Ombo qui se situe près du Nil et ses quais plein de couleurs.

C'est un temple unique en son genre grâce à son double sanctuaire, l'un a Horus le Grand et l'autre à Sobek.


Mais le nil nous appelle et nous reprenons la navigation

jusqu'à la ville d'Edfou.

Nous accèdons au temple en calèche.

Edfou est connu pour son temple, dédié à Horus, qui est l'un des temples les mieux conservés de toute l'Egypte.

C'est un temple de très grande dimension.
Après la visite, vous pouvez aller faire les boutiques qui sont juste à la sortie du temple. Il y en a sur chaque site touristique mais j'ai ma petite préférence pour celles-ci. Attention à ne pas rater le départ des calèches car vous serez bon pour rentrer en taxi avec le personnel (je parle en connaisssance de cause mais bon je ne crois pas qu'on ferait le coup à un touriste normal). Sur le retour, le conducteur de la calèche vous laissera peut-être prendre les rènes. Le temps d'acheter quelques bouteilles d'eau sur le quai (et de vite les cacher dans le sac à dos) et nous voila reparti; Direction Esna.

il n'y a pas grand chose à faire à Esna, si vous y passez la soirée vous pouvez sortir boire un coup.
En journée, vous pouvez visiter le temple de Khnoum.
Esna est surtout connu pour ses deux ponts qui font office de barrage en aval.
Le premier pont a été construuit par les Anglais en 1906.

















Le second pont, où « Electricity Bridge », construit par l'Italie au début des années 1990, est agrémenté d'une écluse qui ne laisse passer que 2 bateaux de croisière à la fois. Depuis 2007, une seconde écluse est en construction.

null


Lorsque les bateaux de croisière passent l'écluse d'Esna dans le sens nord - Sud, ils sont obligés d'attendre leur tour . Cette attente peut durer très longtemps (12 heures voir plus). Cela dépend du nombre de bateaux  .

 null

Quand votre bateau arrive près de l'écluse, une multitude de barques de marchands s'accrochent au bateau .

 null

Commence un spectacle étonnant :    marchandage  suivi d'un ballet volant de paquets muticolores entre les barques et le desk (pont supérieur) de votre bateau.

 null

Quand vous passez sous le pont ,aux  piliers décorés,  Louxor est bientôt là !
Louxor, l'ancienne Thèbes, avec ses temples, ses tombes.

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 10:43

LOUXOR

( 5 pages associées)

La ville de Louxor est aussi connue sous d'autres noms : Thèbes et Ouaset.
Thèbes est la traduction en grec de Ouaset qui signifie "Le sceptre" ou " La Puissante".
Louxor vient de l'arabe " El Ouqsour " : les châteaux.


La ville se trouvait au centre d'un vaste territoire cultivé délimité à l'Est et à l'Ouest par des chaînes de montagnes arabiques et libyques. Le Nil la divise en deux parties très différentes.

La cité était située entièrement sur la rive Est, qu'occupe actuellement l'agglomération de Louxor. La cité s'organisait autour des temples de Karnak et de Louqsor. Les deux temples étaient reliés par une voie dallée, droite et bordée de sphinx.

 

Sur la rive Ouest, dans les falaises, se trouvaient la nécropole, les temples funéraires ainsi que les ateliers de momification et le village des artisans.


La ville de Thèbes prit une importance nationale à partir de la XIe dynastie car elle est le berceau de plusieures familles très importantes :
* Les " Antef ", qui fondèrent la XIe dynastie.
* Les " Montouhotep I et II " qui mirent fin à la première période intermédiaire et rassemblèrent la Haute et Basse Egypte.
* La famille de Séqénenré Taâ dit "le Brave", dont les deux fils, Kamosé et Ahmosis, libérèrent l'Egypte de la domination des Hyksôs et mirent fin à la seconde période intermédiaire.

Du moyen Empire à la fin de l'Antiquité, elle fut la ville sacrée d'Amon-Rê, dieu suprême et source de toute légitimité pour les pharaons. Ce fut un des grands foyers spirituels, intellectuels et économiques de l'Egypte ancienne. Louqsor est un des plus anciens lieux de prière au monde, En effet, le site fut un lieu de culte pendant plus de 3500 ans.


La rive ouest
Cliquez sur le titre pour avoir le texte correspondant


 Le temple funéraire d'Aménophis III

 Le temple funéraire de Ramsès II

 Deir El-Médineh : le village des artisans

 Le temple funéraire d'Hachepsout

Medinet Abou : 
    * Le temple funéraire de Ramsès III



La vallée des Rois

La rive est
Cliquez sur le titre pour avoir le texte correspondant

LE TEMPLE DE KARNAK

LE TEMPLE DE LOUXOR

 Les souks

LE MUSEE (non visité à ce jour)


Retour à la page d'accueil  

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 16:00

1er jour :"Dendérah et Abydos"
 ou
" Le début d'un périple en moyenne Egypte"

Quittons Louxor et ses hordes de touristes.

Nous nous dirigeons vers Dendérah mais cette fois en bus, la route longe le nil.
C'est donc en convoi de bus touristiques (et oui, encore quelques touristes...) que nous prenons la direction de

Dendérah


Dendérah est un temple dédié à Hathor, il fut construit sous les Ptolémées et achevé par les romains.

Les chapiteaux des colonnes représentent le visage de la déesse Hathor. Ces visages ont été martelés par les coptes .
 null 


Ce site est très bien conservé. 
Enseveli par les sables pendant des siècles, il fut découvert à l'époque de l'expédition de Bonaparte.

Un escalier monte à la terrasse où on été construites 6 chapelles.

Le plafond de l'une d'elle représente le Zodiaque (une copie, l'originale est au Louvre).

Depuis la terrasse on a une vue imprenable sur les murs d'enceinte et l'ancien lac sacré .

Tout au fond du temple, dans la salle de droite, on peut descendre dans une des nombreuses cryptes du temple.
 il ne faut pas être claustrophobe.
Les décors sont très beaux mais il n'y a pas assez de recul pour faire des photos.

A l'arrière du temple, on admire les représentations de Cléopâtre, dernière reine d'égypte ,avec son fils Césarion.

A droite de l'entrée du site, vous verrez un Mammisi romain (temple qui commémorent la naissance d'Ihy, fils d'Isis et d'Horus d'Edfou),


le reste d'une basilique chrétienne


et un Mammisi  achevé à l'époque ptolémaïque.



Pour la suite du voyage, je vais changer de moyen de locomotion.
 Le nil de la moyenne Egypte est ouvert à la navigation pour les bateaux de croisière depuis 2007, ( seulement  6 compagnies ont eu ce droit.)mais  mon voyage dans cette région eut lieu quelques semaines avant cette possibilité.

Pour la suite du voyage, on a décidé d'improviser  un circuit en moyenne Egypte.

C'est donc en train, depuis le Caire que je me suis rendue dans la région d'Abydos. La gare la plus proche est celle de la ville d'El-Balyana. Partie du Caire vers 23h, nous devions arriver vers 7h à El-Balyana. Mais un homme (un parfait inconnu, rencontré sur le quai de la Gare), nous a conseillé de descendre à Sohâg, pour aller voir le couvent Nag' el deir , sur la rive Est du nil. Regardez la carte vous comprendrez mieux.


Nous sommes donc descendus à Sohâg vers 6h du matin. Après moultes marchandages, nous avons trouvé un taxi collectif pour nous emmener. Quand je dis nous, c'est bien évidemment, Ismaël qui se charge de toutes les discutions car seul l'arabe est compris
Voilà donc ma première expérience en taxi collectif (où l'expression "sérrés comme des sardines" prend tout son sens ). J'étais la seule femme à bord, européenne et non voilée, pas de problème pour l'instant j'assume.
Le long de la route nous apercevons les grottes mais nous découvrerons peu de temps plus tard qu'il n'y a pas de moyen pour y aller.
Le taxi nous laisse donc dans un petit village près du couvent de Nag' El Deir. Il n'est pas encore 7h, il fait déja très chaud , nous sommes sur la rive Est (regardez la carte, cela a son importance) et sans moyen de locomotion. Un petit café ouvre ses portes, nous en profitons pour boire un verre (eau chaude + graines) :  je ne saurai jamais ce que j'ai bu, et demander  des renseignements sur le couvent : il n'ouvre pas avant 2 heures, oups...
C' est raté..
Je trouve que le voyage commence bien, pas vous...
Nous sommes donc à pied et du mauvais coté du nil puisque Abydos se trouve sur la rive Ouest.
Et pas de pont, bien évidemment, ce serai trop simple.
Pendant ce temps je suis la distraction des écoliers qui vont à l'école car il n'ont pas dû voir souvent une européenne qui ,de surcroît , a les bras nus et les cheveux longs détachés. Le pantalon en pleine chaleur: ça passe mais les manches longues: je n' y arrive pas !!
Après de nombreux palabres, auxquels je ne comprenais rien ,nous nous sommes mis en marche sur un chemin de terre en direction du nil; Au bout du chemin, un bateau, ou plutôt une barque, faisait traverser le Nil aux piétons.
Nous nous sommes donc joint à la population pour traverser. Il y avait des femmes sur ce bateau, toutes très couvertes. Prétextant la chaleur très forte malgré l'heure matinale, j'ai mis mon écharpe (très fine et rose) sur ma tête. Le regard des femmes était très perçant et je ne saurai jamais ce qu' il voulait dire. Par la suite j'ai avoué que je craignais de finir à l'eau.
Nous voilà à Girga, pour quitter les bords du nil en direction  du centre ville, nous montons dans un toc toc.

 

 

Au centre ville nous trouvons un taxi, individuel celui-ci, qui accepte de nous emmener à Abydos, un peu cher au goût d'Ismaël. Nous voilà reparti.
Il est environ 8 heure du matin, et nous avons quitté la maison la veille vers 21h. La chaleur est telle que je bois des litres d'eau, la nature étant ce qu'elle est : une pose pipi s'impose mais pas dans la nature s'il vous plait étant une femme. Nous arrivons justement au croisement avec la route d'Abydos, très gentiment notre chauffeur s'arrête au poste de police pour que je profite de leur toilette. Quelle bonne idée... Merci messieurs pour vos toilettes,même si elles étaient sales, très sales et sans papier  (lisez  vite l'article sur les infos pratiques ).  Je crois que tout allait trop bien. Les policiers se sont alors aperçus, qu'une touriste voyageait  dans la région seulement accompagnée d'un guide. A partir de ce moment, il a fallu que l'on soit en convoi . Les policiers voulaient que l'on attende le convoi de bus de touristes qui devait passer plus d'une heure après. Après négociation, nous avons pu repartir seulement escortés d'une voiture de police. Cool non...
Nous voila donc en route pour Abydos, où nous sommes arrivés sans autre péripétie.

Abydos

Abydos est un des sites les plus importants de l'Egypte ancienne et aussi un des plus beaux, il est dédié au culte d'Osiris.
C'est un lieu de pélerinage depuis l'époque de l'Egypte Ancienne jusqu'à nos jours pour les croyants des anciens Dieux
Les anciens croyaient que la tombe d'Osiris y était  ; ce qui en fit une ville sainte.
 Tous les pharaons de la Première et Seconde dynastie s' y firent ensevelir.
A partir du moyen empire, un grand nombre de pharaons s'y firent construire un cénotaphe ( tombeau qui n'abrite pas le corps du mort mais qui permet de reposer symboliquement auprès d'Osiris).
Sethy Ier fit ériger un cénotaphe et son temple funéraire (qui se visite).
Le temple est très bien conservé.  Les murs des salles hypostyles sont recouverts de bas reliefs ciselés parmi les plus beaux d'Egypte. La première salle fut achevée par Ramses II.

 L'atmosphère des salles est propice à l'imagination, la mystification et le recueillement. Dans le long couloir perpendiculaire à l'axe du temple, se trouve la fameuse "table d'Abydos" qui est ,en fait ,une fresque sur le mur de droite. C'est la liste des 76 pharaons qui ont précédé séthi Ier sur le trône. Cette fresque fut une source de renseignements phénoménaux pour les archéologues et les historiens. On y voit Séthy Ier et son fils, le futur Ramses II, brûler de l'encens devant les cartouches des anciens pharaons.
A l'arrière du temple on peut voir  le cénotaphe d'osiris, l'Osiréion, construit sous Sethy Ier.

 

Un peu plus loin, il y a les ruines du temple de Ramses II.
L'atmospère mystique et la fraîcheur de ce temple en font un lieu très agréable à visiter et je vous signale que nous n'étions que 3 ou 4 dans le temple.

Mais notre voyage en moyenne égypte ne fait que commencer alors nous laissons le convoi de bus de touristes arriver et nous voilà repartis pour Sohag reprendre le train (très peu de train s'arrêtte à El Balyana). Il est environ 11h00. Nous espérions arriver rapidement à la gare pour attraper le train rapide jusqu'à El Minya mais c'était sans compter nos arrêts à tous les postes de polices qui jalonnent la route pour changer d'escorte. Nous avons donc rater le train et dû attendre le suivant.
Nous en avons donc profité pour aller manger au restaurant, avec toute notre escorte. Menu identique pour tout le monde: Un kochery. C'est un plat traditionnel et très léger... Imaginez un mélange de riz, de lentille brunes, de macaronis, de spaghetti, d'oignons frits, le tout arrosé de sauce tomate pimentée et aillée. Bon appétit, il en faut !. Puis nous sommes allés à la gare pour attendre le train:
- à un endroit très précis de la gare (réservé aux touristes je suppose) sur le quai, en plein soleil ,pendant 2 heures.
-sous surveillance du responsable du bureau du Tourisme de la Gare ( un flic quoi).
 L'attente fut longue et quand le train fut enfin là, on nous a escorté jusqu'à nos places.
Je vous rapelle que nous avons mis 7 heures pour venir depuis Le Caire, nous mettrons 6 heures pour redescendre à El Minia.

Dans certaines régions peu fréquentées ou routes isolées, l'escorte policière est obligatoire.

La suite du périple en moyenne Egypte dans le prochain article.

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 22:11

     Périple en Moyenne Egypte, La région de El Minya : en 3 jours

2ème jour :

 

Nous voilà arrivés à la gare de El Minya.

 

Personne ne nous attend sur le quai. Nous traversons tranquillement la gare mais 5 m avant la sortie, nous nous faisons intercepter par un responsable de la police touristique.

Nous le suivons jusqu'à son bureau. C'est un homme gentil qui nous donne plein de renseignements sur les différents lieux à visiter dans la région. Il nous fait aussi savoir qu'il nous faudra une escorte durant tout le séjour.

 

 Après 1 heure de discussion, nous quittons la gare à la recherche d'un hôtel.

J'ai repéré un hôtel avec piscine et je rêve de piquer une tête mais la piscine est vide, l'hôtel enfumé par le gardien qui passe de l'anti-moustique et les chambres sont chères.  2nd taxi, 2nd hôtel: plus qu'une seule chambre de libre. 3ème taxi, 3 ème hôtel: complet. 4ème taxi, j'ai décidé de ne plus descendre du taxi tant que l'on n'a pas d'hôtel, il fait déja nuit, je n'ai pas envie de finir à pied la recherche. Finalement au bout d'une multitude d'arrêts, nous finissons par trouver un hôtel  (100£ pour 3 nuits) et comme nous avons le même taxi depuis un bon moment, Ismaël a négocié avec le chauffeur pour qu'il soit notre chauffeur pour les trois jours à venir. Le chauffeur travaille aussi dans la police, ça peut aider.


Découverte de la chambre : en 1 mot et 1 seul : sale. Je n'ose rien toucher, le sol, les rideaux, les murs, le couvre-lit, les draps. La salle de bain est dans le même état de saleté, sans serviette, ni savon et les wc ne sont pas pourvus de papier wc. Une seule pensée me traverse l'esprit, appeler ma maman à 5000km de là pour lui demander comment elle faisait quand elle était dans le même cas que moi.

Durant tout notre séjour à El Minya, je ne toucherai à rien dans la chambre, idem dans la salle de bain et pour dormir, je poserai ma tête sur la seule petite serviette que j'ai apporté.

 

Le lendemain, la journée commence par 1 heure d'attente car notre chauffeur s'est trompé d'heure, nous faisons aussi connaissance de notre accompagnateur/policier .

 

Nous voilà partis pour Beni Hassan;

 sur les sites nous sommes suivis par le gardien et des policiers; je me sens en sécurité, bien qu'ils nous escortent surtout pour avoir un bakchich .

C'est une nécropole creusée dans la montagne où l'on peut voir les tombeaux  de princes datants du Moyen Empire.  Certaines tombes sont précédées d'un portique formé de colonnes doriques  .

La tombe D'Aménémhat :

N3014-Beni-Hassan.jpg

Parmi de nombreuses représentations de chasse, pêche, et vie militaire on trouve un mur avec la représentation des différents mouvements dans la lutte (environ 200 scènes). Très belles fresques.

 

La tombe de Khnoumhotep :

N3015-Beni-Hassan.jpg

On trouve ici de très belles représentations de la faune et la flore, ainsi que des représentations de la vie quotidienne du peuple et de nombreux métiers.

La majorité des tombes de Béni Hassan ont de très belles fresques qui donnent au site toute sa valeur et qui méritent, à elles seules, le détour.

 

Continuons notre voyage vers Kom el Ahmar. durant le trajet nous déjeunons, petit pains trempés dans un pot de nutella (repas très local), même chose pour notre chauffeur et notre accompagnateur/policier. Le tout sans prendre le temps de se poser, donc à l'arrière de la voiture, toutes fenetres ouvertes. Je vous laisse imaginer la scène, car j'ai les cheveux longs, non attachés qui volent dans tous les sens. Essayez de mettre une tartine de nutella dans votre bouche dans ces conditions.

 

 N3017-Kom-El-Ahmar.jpg

N3019-Kom-El-Ahmar.jpg

 

Son nom grec est Hierakompolis. Il ne reste pas grand chose d'un des plus grands centres urbains le long du nil de l'époque prédynastique ancien.

La seconde photo montre le mur d'enceinte en brique, d'une épaisseur  de 5m et d'une hauteur conservée de 12m.

Ce site est connu pour la palette de Narmer qui a été trouvé.

 Narmer01.jpgNarmer02.jpg

Les archéologues ont mis à jour la plus vieille brasserie connue du monde antique. 4 tonneaux d'une capacité , chacun, de 390L.

Les premiers souverains ont été sacrés à Hiérakonpolis, comme les rois scorpions I / II et  Narmer (v.3040-v2995 av JC).

 

Continuons notre balade vers Acoris, Tombeaux creusés dans la montagne, datant du moyen empire

 

N3021-Acoris.jpg

 

 

 La vue sur la plaine du nil est magnifique. mais la chaleur devient très forte. L'air brûle le visage même à l'ombre. Il doit faire 50° .

Les 2 gardes, qui nous escortent sur le site ,nous amènent voir la représentation de la tête de RamsesII mais sur le chemin je me retrouve à court d'eau, la chaleur se fait insupportable,  je m'arrête donc à l'ombre d'un rocher.

Ismaël  continue avec l'un des gardes et le second  reste avec moi.

 Au bout de 15-20 minutes, Ismaël n'étant pas revenu , je décide de faire demi-tour avec mon garde. Le retour me parait très long et la soif se fait sentir. En arrivant près de la voiture, qui est fermée, mon garde me propose d'aller m'abriter dans une maison où l'on me propose très gentiment de l'eau, gardée au frais dans une grande jarre de terre et servie dans une tasse rouillée.  L'eau pouvait venir du nil, je l'ai bue. Même pas malade, mais je n'appliquerai pas le proverbe "Qui a bu l'eau du Nil reviendra toujours s'y désaltérer".

D'après Ismaël, le portrait de ramsesII ne vaut pas le détour.

Continuons vers le monastère de la vierge :deir el adra gabel el teir, sans oublier d'acheter de l'eau au passage.  Le monastère aurait été édifié au VIe siècle par l'impératrice Hélène à l'emplacement d'une des étapes de la Sainte Famille pendant sa fuite en Egypte. Une partie du monastère a été taillée dans la roche. La pièce centrale est entourée de 12 pylones. L'autel est lui aussi sculté dans la pierre.

Retour à l'hotel.

 

 

3ème jour :

 

Notre chauffeur est à l'heure mais ce n'est pas le même que la veille.

 Un "cousin" avec qui le policier partage le taxi.

Il s'avéra être meilleur conducteur. 

 

Départ pour la nécropole de Tuna El Gebel.

En route on s'arrête pour acheter notre déjeuner : soit 5 cantalopes (melon rond et vert). Le temps est mauvais, le vent s'est levé. Tant que l'on est au bord du nil, ça ne gène pas ;mais les ruines sont dans le sable et on ne  voit pas à 5m. On se protège les yeux avec des foulards et on suit les traces de pas de celui qui est devant nous.

C'est dommage car le site est très beau.

 En surface il regroupe des chapelles des tombes ptolémaïques et romaines des grands d'Hermapolis.

On trouve aussi un labyrinthe souterrain de plusieurs km avec des galeries pouvant faire 1km de long. Ce dédale abrite une nécropole de babouins divinisés et de momies d'ibis offertes à Thot.

 

La tombe de Pétoris :

 

N3026-Tuna-el-Gebel.jpg

 

C'est un mélange de l'art égyptien et Grec. Le temple est très bien conservé. On peut admirer des scènes champêtres et d'artisanat .

 

La tombe d'Isadora :

 

N3030-Tuna-el-gebel.jpg

 

Isadora vécut au II ème siècle ap JC. On dit qu'elle est morte noyée dans le nil en allant rejoindre son amant. Le père ,furieux, refuse de payer pour l'enterrement et c'est son amant qui fit construire la tombe en se vendant comme esclave. La momie d'Isadora se trouve à l'interieur. Un poème lui est dédié l'assimilant à une déesse.

 

Le puits romain mesure 34m de profondeur :

 

N3032-Tuna-el-gebel.jpg

 

On poursuit notre voyage vers Hermopolis, il ne subsiste pas grand chose du temple de Thot et de la basilique chrétienne.

 

Sur la plaine s'élève de grandes colonnes, ce sont les restes de la basilique qui fût construite à l'emplacement d'un temple Ptolémaïque du IIIe siècle.

 

N3039-Hermopolis-ruines-d-1-basilique.jpg

 

 

 2 babouins  colossaux , aux noms d'Amenophis III, décoraient sûrement une porte du temple de Thot dont il ne reste  que quelques rares vestiges :

 

 

N3033-Hermopolis-temple-de-thot.jpg

 

Nous quittons hermopolis pour El Ashmûnein. La ville était connue pour être un important centre d'artisanat de la soie. Visite du musée archéologique qui regroupe de nombreuses pièces.

Reprenons la route direction Deir Mawas, où nous prenons un bac pour traverser le nil en bonne compagnie.

 

Bac_5.jpgDSCN3047-traverse-du-nil.JPG

 

De l'autre côté, nous prenons la direction de Tell el Amarna .

Il ne reste pas grand chose de la ville  ,construite en pisé, qui fut rasée dès la disparition d'Akhenaton.

 

DSCN3063-Tell-El-Amarna.JPG

 

Dans un premier temps, visite de la tombe d'Akhenaton. En l'an 5 de son règne, Aménophis IV change son nom pour Akhénaton et fonde sa capitale, Akhétaton dans le cirque de Tell el Amarna.

 

N3049--la-tombe-d-Akhenaton.jpg

 

Puis direction vers une des stèles-frontières qui marque les limites de la ville.

 

N3050-Tell-El-Amarna--St-le-fronti-re.jpg

 

Enfin on se dirige vers la tombe de Aï, qui devint pharaon et succéda à Akhénaton.

 

 

DSCN3061-Tell-El-Amarna.JPGDSCN3069-Tell-El-Amarna-tombe-de-Ai.JPG

DSCN3067-Tell-El-Amarna.JPG

 

Retour à El Minia par la même route et le même bac.

vers 16h, à l'hôtel,déjeûner constitué des melons achetés le matin.

Pour le reste de l'après midi, je vais faire un petit tour seule sur la promenade le long du nil et je m'installe sur un bateau/café pour boire un karkadé et lire tranquillement.

Le soir venu, comme chaque soir, diner dans un petit resto en ville et balade digestive le long du nil.

 

 

4ème jour :

 

 

Pour notre dernière journée, nous retrouvons notre chauffeur du premier jour.

Notre gaillard a pris de l'assurance et préfère regarder ce qu'il se passe derrière lui plutôt que la route.

Et le fait que 3 personnes dans la voiture lui disent de regarder la route ne change rien.

J'ai bien cru que l'on passerait à coté du pont, mais on est passé dessus de justesse,  la journée commence bien.

 

Direction Meir.

 

DSCN3081 Tombe de Meir

 

 

Dans notre superbe taxi.

 

DSCN3083 Tombe de Meir

 

Meir est la nécropole de l'ancienne ville de Cusae. C'était la capitale du 14ème nome de Haute Egypte.

Les tombes datent de la fin de l'Ancien Empire et début de la XIIe dynastie. 

On trouve de nombreuses fresques de la vie quotidienne.

La montée vers les tombes n'est pas évidente car une partie des escaliers est enfouie sous une montagne de gravats; Il faut donc passer par la zone sableuse : ce n'est pas facile.

On peut aussi comprendre comment travaillaient les artisans pour décorer les tombes en partant d'un quadrillage où ils traçaient les contours en noir :

 

DSCN3079 Tombe de Meir 

 

 

Les dessins étaient corrigés en rouge puis on commencait à sculpter :

 

DSCN3076 Tombe de Meir

 

et à peindre :

 

DSCN3071 Tombe de Meir

 

 J'ai peu de photo des tombes car j'avais 4 gardes à mes côtés et chaque photo m'aurait coûté des bakchichs supplémentaires.

Retour à El minya sans écraser personne :ce qui tient du miracle au vu des dérapages dans les virages.

Déjeuner près de la Gare durant lequel nous voyons revenir le policier/accompagnateur qui a été avec nous durant ces 4 jours . Nous lui avions rendu sa liberté car nous devions reprendre le train  quelques heures après. Son chef lui avait ordonné de revenir nous escorter jusqu'à notre départ. On a du lui promettre de ne pas s'éloigner de la gare et lui montrer nos billets de train.

Après le repas, nous sommes allés à la gare, au bureau de la police touristique, où je suis restée pendant 2h (le temps pour Ismaël d'aller à la mosquée pour la prière du vendredi).

Le policier présent, le même qu'à notre arrivée, parlait arabe et un peu anglais, moi je parle français et un peu d'anglais, et bien nous avons discuté pendant 2h à bâtons rompus. Nul ne saura jamais si nous parlions de la même chose mais c'était très intéressant.

Il nous a accompagné jusque dans le train.

 

Retour vers le Caire où nous arriverons dans la soirée.

 

 

 

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 18:14

Informations pratiques
(eau, wc, monnaie locale, tarifs des sites,visas, pourboires, souvenirs, taxi, photographier, courrier)

Si il y a un domaine que vous voulez que je développe, n'hésitez à me le demander si je le connais je me ferai un plaisir de vous donner des renseignements
.
 
Eau

Je vous déconseille fortement de boire l'eau du robinet.
Sur les bateaux de croisière ou les hôtels, vous pouvez achetez des bouteilles d'eau minérale. On vous dira aussi de ne pas acheter de bouteille en dehors car l'eau n'est pas potable. Sachez que ,si vous achetez des bouteilles d'eau minérale  correctement fermées ,vous ne risquez rien. Ce sont des bouteilles comme sur le bateau mais d'une autre marque et vous les paierez beaucoup moins cher que sur le bateau.
Les bateaux se font une belle marge sur la vente de bouteille d'eau alors si vous pensez en acheter sur les quais, prévoyez un sac à dos pour les rentrer en douce sur le bateau et ne les amener pas à table.

En ce qui concerne la bouteille d'eau que vous achetez au moment du repas et que vous buvez à table, ne l'oubliez pas au moment de quitter le restaurant car vous ne la retrouverez pas au repas suivant (ce n'est pas le cas pour les bouteille de vin).

Vous pouvez vous laver les dents avec l'eau du robinet, mais personnellement je ne suis pas fragile ayant été élevée en Afrique du Nord et ayant toujours bu de l'eau du robinet. J'ai même bu de l'eau d'un puits, ou du Nil, du coté de Beni Assan car je n'avais plus d'eau en bouteille et il faisait 50° à l'ombre ( j'avais très très soif). je n'ai pas été malade!! Maintenant dans les hôtels, l'eau  du robinet est tellement traitée qu'elle n'est plus potable.

Comme en France, il y a de très nombreuses marques d'eau minérale.

 Pour avoir une idée des tarifs vous pouvez lire le commentaire de Bastyniz.

 Toilette

Et oui, il faut penser à tout.
Sur les bateaux de croisière et dans les grands hôtels, pas de problème.
Sur les sites touristiques où il y a des touristes, les toilettes sont ,en général, entretenues par une personne qui  vous donnera quelques feuilles de papier wc contre un bakchich. Mais il ne faut pas jeter le papier dans les toilettes, mais dans la poubelle, sous peine de tout boucher. Il n'y a que rarement des chasses d'eau.
Maintenant, dans les zones moins touristiques, en moyenne Egypte par exemple, il n'y a pas de papier toilette, même dans les hôtels. Et croyez moi, c'est pas une surprise très agréable.


 Livres égyptiennes
Si vous pouvez payer beaucoup de chose en Euros, il y a certains endroits où vous ne pourrez pas.
Si vous achetez les entrées aux sites, directement sur place, cela ne sera possible qu'en livres. 
Par  exemple ,si vous partez à la journée au Caire et que vous vouliez visiter les salles des momies au musée  : 100 L.E.(L.E. = Livre Égyptienne)
Si vous voulez rentrer dans la pyramide de Khéops : 100 L.E.
A karnak, il y a un musée à ciel ouvert : 25 L.E
Le jardin botanique de l'île Kitchener à Assouan : 10 L.E
Il est aussi plus facile de marchander en L.E car  il est plus facile de négocier des grosses sommes que des petites ( 10 € = 70 L.E)
http://fr.finance.yahoo.com/convertisseur
Si ça coûte 5 L.E, on vous demandera 1 €,
Pour les taxis, c'est plus intéressant en L.E, car ils ne sont pas chers.

Si vous allez en Egypte, hors des circuits touristiques, chez des amis ou en routard, prévoyez de payer au maximum en L.E.
Pour vous faire rapidement aux L.E pensez que 1 L.E=0.93 Franc français donc quand on vous donne un prix en Livre Egyptiennes ,vous pouvez vous dire que c'est pratiquement le même prix dans nos anciens francs. Pour ceux qui ne se sont pas encore fait à l'euro, ça sera facile.

 Idées de tarifs pour différents sites

Les tarifs qui suivent datent de 2005 à 2009, c'est juste pour vous donner une idée.
Les tarifs sont en Livres Egyptiennes.

Si vous achetez vous même vos billets, vous ne pouvez le faire que dans la monnaie locale.
En 2 ans, j'ai assisté à une augmenation de 5 à 25 L.E. sur les sites les plus importants

Résultats de conversion à la date du 18 avril 2009
 
  Euro Taux
de change
Livre égyptienne Achat Vente
  1   7,141 7,141    

 

 

 

 

SITES DE LA MOYENNE EGYPTE  
Abydos 30 
Tombe d'Akhenaton 20
Tell al-Amarna 25
Tuna El Gebel 15
Tombes de Meir 20
Tombes de Beni Hassan 25
Musée des Antiquité de Mallawi 6
Dendera 35 
   
SITES D'ALEXANDRIE  
Fort Qaïtbay 20
Bibliothéque + musée 10 + 30
la Colonne de Pompée 15
Le musée 35
Les catacombes de kom el Chouqafa 35
   
SITES DU CAIRE ET DE SES ENVIRONS  
Musée egyptien + salles des momies 60 + 100
Musée Gayer Anderson 30
Mosquée Rifa'i 20
Mosquée du sultan Hassan 20
Palais Manial 25
La citadelle 50 
Les pyramides de Gizéh 60
l'intérieur de la pyramide de Khéops 100
l'intérieur de la pyramide de Khéphren 30
Musée de la Barque solaire 50
Spectacle 60
Saqqara + musée Imhotep 60
Dahshur (pyramide rouge et pyramide rhomboïdale) 30 
Memphis 30
   
SITES D'ASSOUAN ET SES ENVIRONS  
Jardin botanique de l'ile kitchener 10
Temple de Philaé + bateau
+ spectacle
50 + 35
+ 55
Village nubien 20
   
 SITES DE LOUXOR  
temple de Karnak + musée à ciel ouvert 65 + 25
Temple de Louxor 50
Temple de Medinet Abou *1 25
Temple d'Hachepsout + petit train 30 + 1
La vallée des rois ( 3 tombes sauf toutankhamon) + petit train 80 + 4
Temple Ramessum *1 25
village des artisants (Deir el-Medineh) *1 30
Musée de Louxor 80
Tombe de Ramosé 30
*1 : Prendre les tickets au bureau des ticket Offices (à gauche après les colosses)  
   
 AUTRES SITES  
EDFOU 50 
KOM OMBO  30 
ABOU SIMBEL 80 
   

 Visa, Achats duty free, Démarches à l'aéroport
Si vous regardez les différents catalogues de tourisme, vous avez toujours une ligne "visa obligatoire non inclus" et le tarif varie de 20 € à 50 €.

Sachez que ce Visa coûte 15$ (12 €) et qu'il est très facile à obtenir sur place. Le tarif de 15 $ est inscrit sur le visa.

Je vous conseille donc de ne pas le payer à votre agence, l'agence ne peut pas vous obliger à le prendre par leur intermédiaire.

Quand vous arrivez à l'aéroport ,après avoir récupéré vos bagages ou pendant que votre conjoint ou ami les attendent, allez,  muni des  passeports ( ou cartes d'identités avec 2 photos d'identités par personne), vers les guichets de change et achetez les visas. Ils seront collés sur vos passeports ou sur une fiche indépendante pour les cartes d'identité.
Vous pouvez régler en dollars : 15 $ ou en Euro 12 €, ils préfèrent les Euros mais attention au change qu'ils vont vous faire si vous connaissez le taux de change actuel pas de problème.
http://fr.finance.yahoo.com/convertisseur
Vous ne faites même pas la queue, il y a plusieurs guichets et comme les personnes ,qui sont chargées de récupérer les visas des groupes, n'ont pas encore récupéré tous les passeports ,vous êtes tranquilles et passez avant eux.

Après vous allez chercher ,sur les stands des agences, la "fiche d'entrée " à remplir (une par personne). Vous pouvez la prendre sur n'importe quel stand , ne faites  pas la queue; servez-vous.

Avec vos bagages, votre passeport ,  le visa et la petite fiche remplie, vous vous dirigez vers la douane.
Après la douane, un monsieur contrôle que vous avez bien votre visa (comme si le douanier ne l'avait pas déjà fait).
Maintenant vous pouvez ranger votre passeport.
Sauf si vous désirez faire des achats dans les boutiques duty-free qui se trouvent avant la sortie. En Egypte vous avez des boutiques duty-free dans l'aéroport quand vous arrivez ou en ville.
Les achats seront inscrits sur votre passeport ,car le nombre d'achat est limité,et varie selon si vous les faites à l'aéroport ou en ville. En ville vous n'avez que 24h pour les faire et si vous faites un voyage organisé vous n'aurez pas le temps.
N'hésitez pas à me poser des questions.
Bon voyage


 Pourboires
Certaines agences vous font régler les pourboires avec le coût du séjour,
Je ne vous dirai pas que c'est l'agence qui se fait une belle marge et que les égyptiens ne voient pas la couleur de cet argent car je n'en ai pas la preuve, c' est seulement possible.

Dans tous les cas, cela ne vous empêchera pas d'en donner sur place.
Dès l'aéroport, une fois sur deux ,il faut donner pour avoir un chariot; si quelqu'un pousse le chariot, il faut donner.
Tout le long de votre séjour, on vous sollicitera pour avoir un bakchich , plus ou moins avec raison.
Avec l'euro la somme allouée pour les bakchichs devient vite importante, essayez de changer un peu d'argent rapidement ainsi vous pourrez donner vos bakchichs en livres égyptiennes.

Si vous faites une croisière, en fin de séjour, il est de coutume de faire une enveloppe des pourboires de tout le groupe pour le personnel du bateau; cela ne comprend pas votre guide , alors prévoyez une autre enveloppe pour le guide que vous lui donnerez lors de la dernière soirée.

Si vous avez des animateurs français sur votre bateau ( Fram, Look, Marmara ou autres), ils sont sous contrat français donc ils gagnent  beaucoup plus que les égyptiens.

Ex: Un guide peut gagner jusqu'à 100€ par semaine travaillée, (pas de travail: pas de revenu!) un animateur sous contrat français peut gagner 950 €  par mois (voir plus sur les bateaux), ils sont sous contrat pour plusieurs mois et ont  droit au chômage ( pour l'instant).


 Achats de souvenirs
Lors d'une croisière classique avec visites et guide, vous avez toutes les chances de visiter une bijouterie, un magasin de papyrus, un d'albâtre et une parfumerie. Ce sont des magasins d'état mais vous pouvez toujours négocier le prix.
Les bijoux: Je pense que le mieux est de les acheter dans un de ces magasins car vous aurez un certificat de garantie. N'oubliez pas que vous êtes censés les déclarer à la douane en rentrant.
Si vous désirez un bijoux personnalisé, normalement votre guide devrait vous montrer des bijoux lors de votre croisière qu'il commandera et qu'il vous livrera en fin de croisière. Vous trouverez aussi des bijoux dans la boutique du bateau, dans les boutiques d'hôtels. Il y a aussi, comme partout, des bijoutiers en ville mais n'oubliez pas le certificat.
Les papyrus: Vous verrez plein de petits marchands de papyrus ( surtout sur le plateaux de Gizeh au Caire), avec eux ,le prix peut descendre à 1€ pour 20 papyrus mais ce sont des faux et ils sont fragiles. Maintenant si vous voulez ramener beaucoup de petits cadeaux sans trop de valeur ,  vous pouvez en prendre ;ça ne  tient pas de place dans la valise. Dans les grands magasins vous aurez, comme pour les bijoux, un certificat. Il existe des papyrus de toutes les tailles et dans tous les styles.
L'albâtre: Vous en trouverez partout mais dans certains magasins de souvenirs ce n'est pas de l'albâtre. L'inconvenient des belles pièces en albâtre c'est leur poids.
Le parfum: La visite d'une parfumerie est intéressante, ils vous font une démonstration avant de vous vendre des copies des plus grands parfums. Mais ,dans ces magasins, il y a aussi  des petits flacons à parfum en verre et des diffuseurs de toutes beauté. Attention très fragile.
En dehors de bijoux, parfums, papyrus et albâtre vous pouvez faire de nombreux autres achats dans des boutiques de souvenirs en ville, sur le bateaux, dans les hôtels mais aussi auprès de vendeurs à la sauvette sur les parkings des bus et sur les sites. Il y a aussi pratiquement sur chaque site, un alignement de boutiques mais les guides ne vous laissent guère de temps pour y aller. Il y a aussi les souks de Louxor, d'Assouan et du Caire. 
 Le barrage d'Esna:  Il y a un endroit que j'adore pour son folklore c'est le barrage d'Esna. Les bateaux ,en attente pour passer l'écluse, sont abordés par une multitude de barques de vendeurs qui ,depuis leur barque, vous vendent des Galabiya, nappes, serviettes de plage et châles. Ils vous envoient leur produit depuis leur barque, sur le desk (pont supérieur du bateau) et c'est une joyeuse cacophonie  entre les vacanciers et les vendeurs lors du marchandage. N'achetez pas dans les premiers: les prix baissent au fur et à mesure. Si vous connaissez les prix: vous pouvez faire vos achats depuis votre cabine, ça fait moins haut et, pour les essayages ,c'est plus intime!. Mais  si vous voulez être tranquille à ce moment là,  fermez votre fenêtre et tirez les rideaux!  Les paquets rentrent par toutes les ouvertures. Pour le paiement, envoyez l'argent dans une poche avec un produit que vous ne prendrez pas. Ne payer que quand vous avez le produit désiré avec vous et, si vous n'avez pas la monnaie, il faut que le vendeur vous rende la monnaie avant que vous lui ayez envoyé le billet. Par contre depuis mon dernier passage, la deuxième écluse a été ouverte et je pense que l'attente est moins longue. Attention ce n'est que dans le sens Louxor - Assouan, dans l'autre sens, les bateaux qui ne passent pas directement font escale à Esna.
Les souks: j'adore les souks et j'adore aller dans les parties sans touriste mais j'ai un avantage ;ayant habitée l'Afrique du nord dès ma naissance, j'ai toujours connu les souks et je m'y sens à l'aise. C'est un lieu où le marchandage est roi. Que ce soit à Louxor ou à Assouan vous aurez normalement le temps d'y aller en fin d'après midi. Vous prenez un taxi si vous en êtes éloigné. A Louxor les souks sont au centre ville, à Assouan je ne connais que la rue qui est parallèle à la route qui longe le nil. Au Caire il faut prévoir beaucoup plus de temps.
Dans les souks, vous trouverez de tout et pour ceux qui savent bien marchander, pour pas cher. Pour les plus téméraires, n'hésitez pas à vous enfoncer plus profond dans les ruelles, là où les marchands ne vous interpellent pas  toutes les 2 secondes et où vont les locaux.
Les objets en bois ou en pierre : La grande majorité des sculptures en bois ou en pierre que vous trouverez  (je ne parle pas des magasins d'état, qui en général ne vendent pas ce genre d'objet) a été réalisée en Asie. Souvent ils sont en résine, et leur prix exorbitant n'est pas gage d'authenticité.
Les cotonnades : Vous en trouverez partout ;elles ne coûtent pas cher (après marchandage). Ca comprend une multitude d'écharpes, des galbiyas, des nappes et tout ce qui se fait en coton.Le coton égyptien a bonne réputation.
Je ne peux pas vous donner d'idée de tarifs : je vous laisse le plaisir du marchandage,.. dites vous que les marchands ne vendront jamais à perte.

 
Taxi
Les taxis ne sont pas chers ( marchander ou demander à votre guide de vous en commander un et de marchander pour vous). Si c'est pour faire une visite ou une course, n'oubliez pas de le réserver pour le retour et de fixer une heure. Le paiement se fait toujours à la fin, au retour au bateau ou à l'hôtel. Vous pouvez prendre un taxi pour faire une course mais aussi pour une demi journée, une journée ou plusieurs jours. quand j'ai visité la moyenne égypte, nous avons prix un taxi pour trois jours qui nous ramenait tous les soirs à l'hôtel. Les repas du midi étaient à notre charge .  Quand on se contentait de nutella et de pain, le chauffeur et notre escorte ( obligatoire dans cette région ) mangaient parreil.
Quand je parle de taxi , je parle des voitures individuelles et non des petites canionettes où  les gens s'entassent à l'arrière. Ce sont des moyens de transport très dangereux. 
Si vous êtes une personne, qui en temps normal, n'est  pas rassurée  en voiture, contentez-vous de trajet très court et au Caire, prenez le métro dans la mesure du possible.
La conduite égyptienne est très spéciale, je vous laisse le plaisir de la découvrir par vous même, dès votre arrivée. Courage ce n'est qu'un mauvais moment à passé. Mettez-vous au fond du bus.

 Faire des photos
Vous êtes dans un pays où les couleurs permettent de  faire des photos magnifiques. 
sauf pendant une tempête de sable, tout est jaune.
Il y a quelques endroits où vous ne pourrez pas filmer ou photographier. Voici quelques restrictions :
1) Abou Simbel : Intérieur des temples interdit au photo et film
2) Tous les tombeaux : l'intérieur des tombes, des pyramides, des mastabas et les catacombes d'Alexandrie : Interdiction de photographier et de filmer.
3) Le musée Mariette du Caire et le musée de Louxor:  interdiction de rentrer avec un appareil photo ou camescope, fouille des sacs à l'entrée. Les personnes qui sortent leur téléphone portable sont controlées.
4) Moquées et églises : en général pas d'interdiction dans celles qui sont régulièrement visitées par les touristes.

 Envoyer du courrier
Le courrier met entre 1 et 5 semaines pour arriver en France, il lui arrive aussi de se perdre. Je n'ai jamais trouvé de belle cartes postales en Egypte alors si vous avez un téléphone qui fait des photos et la possibilité d'envoyer ces dernières sous forme de cartes postales, choisissez cette formule. Les cartes arriveront plus rapidement et seront sûrement plus belles que celles que vous pourez acheter, certes il n'y aura ni le  timbre  ni le tampon égyptiens. 

 

 

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 15:45

Je voudrais vous proposer un jeu tout simple.
A partir d'une photo, vous devez me dire de quoi il s'agit, où a été prise la photo, les coordonnées du temple correspondant ou de quel temple provient la photo.
Inscrivez votre réponse dans les commentaires.


Photo 1, Novembre 2009: trouvée

1 - Où as été prise cette photo?
2 - Pour les plus forts, que représente cette photo.
 

 

Réponses :

1 - C'est un des rocher de l'ïle Eléphantine en face d'Assouan.
2 - Il s'agit de la titulature royale complête du roi Psammetiques II.


Photo 2, Décembre 2009: trouvée

1 - Quel est ce temple?
2 - Quel est la particularité de ce temple?

N1369.jpg
+

Réponses :

1 - C'est le temple de Kom Ombo
2 - Il s'agit d'un double temple,
La partie gauche est dédiée au Dieu Horus le Grand (Dieu Haroëris)
La partie droite est dédiée au Dieu Sobek (Dieu crocodile, Dieu de l'eau et de la fertilité des terres)

Photo 3, Janvier 2010: trouvée

1 - Quel est le nom du temple au premier plan?
2 - Où se situe ce temple?

DSCN0170.jpg

Réponses :

1 - c'est le temple de Trajan.
2 - Ce temple est sur l'ile de Philaé, réponse trouvé par Menna Nicole . Bravo enfin une bonne réponse.


Photo 4, Février 2010: trouvée

1 - Quelle est cette ville?
2 - D'où a été prise cette photo?
(Indice, lieu très apprécié un fin de journée)

DSCN0194-copie-1.jpg
Réponses :

1 - c'est la ville d'Assouan.
2 - Cette photo a été prise depuis le café Nubian House sur les hauteur d'Assouan, lieu très prisé par les égyptiens et les touristes en fin d'après midi pour voir le coucher de soleil.

Photo 5, Mars 2010: trouvée

1 - Quelle est cette pièce?
2 - Dans quel temple se trouve-t-elle?

DSCN0093.jpg
Bravo à Nicole qui a trouvé la bonne réponse, c'est le Naos du temple d'Edfou.

Photo 6, Avril 2010: trouvée

1 - Que représente cette fresque ( en général, pas dans son détail)?
2 - Dans quel temple se trouve-t-elle?

DSCN1405.jpg
Bravo à Aurélie qui a trouvé la bonne réponse, c'est le mur de la médecine du temple de Kom Ombo.


Photo 7, Mai 2010: trouvée

1 - Quel est ce batiment? (facile)
2 - Dans quelle ville se trouve-t-il?

 

DSCN1671.jpg

Bravo à Nicole qui a trouvé la bonne réponse, c'est l'église copte à Assouan.

 

Photo 8, Mai 2010: trouvée

1 - Quel est ce site?
2 - Si quelqu'un a le nom de ce temple.?

 

N3026.jpg

  Bravo à Aurélie qui a trouvé la bonne réponse, c'est un des temples de Tuna el gebel,nécropole d'Héliopolis.La ville étant dédiée au dieuThot, ce temple doit lui être consacré mais je ne m'en rappelle plus.

 

Photo 9, Mai 2010: trouvée

Les 2 photos précedements ont été trouvées en moins de 24h alors je vous en remets une.

1 - Quel est cette pyramide?

DSCN2331

  ce n'est pas le site de Saqqara.

Bravo à Aurélie qui a trouvé la bonne réponse : 

 il s'agit de la pyramide de Sahouré à Abousir.

 

Photo 10, Juin 2010: trouvée

Quel est ce site?

 

N3050-Tell-El-Amarna--St-le-fronti-re.jpg

 

Réponse d'Aurélie : Ville d'Amarna dédiée au Dieu Aton. Ville construite par Akhénaton. Le Monsieur de dos, c'est Ismaël.... et le mur en face de lui, c'est la stèle K (là ou est gravée la famille royale adorant le Dieu Aton).

Que dire à part que je n'en demandais pas autant. lol

Félicitations.

 

Photo 11, Juillet 2010: trouvée

Quel est ce site?

 

Je m'excuse auprès des personnes qui attendent des photos difficiles mais étant en déplacement je n'ai pas beaucoup de choix.

 

N4268-copie-1.jpg 

 

Réponse d'Aurélie  : C'est une tombe qui se trouve dans la Vallée des Artisans.

Bonne réponse.

 

 

Photo 12, Aout 2010: trouvée

Ou se passe cette scène?

 

Je m'excuse auprès des personnes qui attendent des photos difficiles mais étant en déplacement je n'ai pas beaucoup de choix.

 

DSCN1243.jpg 

Réponse de Nicole  : ce sont les petits vendeurs itinérants à l'écluse d'Esna qui attendent les bateaux plein de touristes .

 

Bonne réponse

 

Photo 13, Septembre 2010: trouvée

Quel est cet objet?

A quoi a-t-il servi?

Où se situe-t-il?

 

 DSCN2085 

Réponse d'Aurélie :

Il s'agit de la barque sacré solaire de Khéops. Elle se situe dans un bâtiment au pied des pyramides sur le plateau de Gizeh.

Bonne réponse.

Cette barque et/ou sa jumelle aurait servi à transporter le corps de Khéops jusqu'à sa destination finale.

 

Photo 14, Octobre 2010: trouvée

A qui appartient cette tombe?

Où se situe-t-elle (lieu et ville)?

 

DSCN2166

 

Réponse de Nicole :

C'est le tombeau du Shah d'Iran dans la Mosquée Er-Rifaï au Caire.

Bonne réponse

 

 

 

Photo 15, Octobre 2010: trouvée

Quel est ce site?

 

DSCN1488.jpg

 

Réponse d'Aurélie: Serait-ce l'emplacement d'origine du temple de Philae ?
C'est exact, bravo.

 

 

Photo 16, Decembre 2010: trouvée

Quel est ce site?

 

 photo satelites

  Réponse d'Aurélie :

Deir el-Medineh, c'est le village des artisans dans la Vallée des Rois. C'était le village ou habitait les ouvriers en charge des constructions des tombeaux de la Vallée des Rois.

Très bonnes fêtes de fin d'année à tous

 

Désolée mais ce n'est pas la bonne réponse, continuez à chercher.

 

Réponse d'Aurélie :

C'est le Ramesseum, le temple funéraire de Ramses II.

Bonne réponse.

 

 

Photo 17, Janvier 2011: trouvée

 Quel est ce site ?

 

x 

Réponse d'Aurélie :

C'est une vue aérienne de la bibliothèque d'Alexandrie

Bonne réponse

 

 

 

Photo 18: non trouvée

 Quel est cette ville?

 

DSCN0234.jpg 

Réponse  :

 

 

Photo 19: non trouvée

 A qui appartient ce visage?

 

N4294-copie-1.jpg 

Réponse  :

 

 

 

Photo 20: non trouvée

 Ou se situe cette statue? 

N3033-copie.jpg    

Réponse  :

 

 

Photo 21: non trouvée

 Quelle sont ces ruines qui ont les pieds dans l'eau? 

  DSCN1669.jpg  

Réponse  :

 

 

 

 

 

 


 

 


 

 

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 19:22

Ismaël
Guide Francophone
vous propose des guidages et séjours à la carte.
Contact :
Mail : ismaelalhalaby@live.fr
Tel : 002 010 01 11 94 88

En cas d'urgence le contacter par texto pour le prévenir que vous lui avez fait une demande par mail.
(Quand il est sur le Nil, il ne consulte qu'en cas d'urgence)
nullnull
 

 

Référence et diplômes

 

1) Guide égyptologue national diplômé de la faculté du Tourisme, université de Helwan au Caire.

  

2) 20 d'expérience chez le même réceptif Egyptien.

 

3) Bac français au collège de la salle au Caire.

 

4) Stage avec Christian Leblanc ( Egyptologue spécialiste de Ramses II, professeur d'égyptologie à l'Université des Lumières à Lyon)

 

5) Bac +6

 

6) Langues parlées : Arabe et Français

 

7) Fonctions principales : Guide culturel et guide randonée

 

8) Activités et services proposées :

  • Voiture, mini bus ou 4x4  
  • Bateau, felouque
  • Famille avec enfants, mini groupe, individuel
  • Culture, insolite, gastronomie, paysage
  • Cheval, dromadaire
  • Randonnée
  • Circuit et visites sur mesure

9) Centre d'interets :

  1. Aime la gastronomie égyptienne, française et la musique orientale.
  2. Aime l'histoire de l'Egypte antique.
  3. Aime découvrir les nombreux sites archéologiques de l'Egypte.

 

 

Exemples de circuits et de visites possibles

 

Tarif sur devis uniquement

ismaelalhalaby@live.fr

Déjeuner classique inclu au tarif pour le Caire et Alexandrie.

Visites, repas, logement et transport inclus pour les circuits.   

 

 

Visite de la ville d'Alexandrie à la carte

 

Possibilité d'inclure : le moyen de transport, la journée à Alexandrie dans un circuit, des visites non listées.

Visites possibles sur 2 jours avec nuits à l'hôtel et repas

 

Visites possibles :

  • Le fort QaytbayDSCN2909 
  • La bibliothèque DSCN2901 
  • La mosquée Abou Abbas El-Moursi DSCN2940
  • La colonne de Pompée DSCN2249
  • Les Catacombes

 

 

Visites du Caire et de ses environs

à la carte

 

Possibilité d'inclure : le moyen de transport, la visite du Caire dans un circuit, des visites non listées, un déjeuner ou dîner typique.

Visites possibles sur 1 ou plusieurs jours aves nuits à l'hôtel et repas.

Il n'est guère raisonnable de dépasser le nombres de 3 visites de sites différents par jour sauf si l'on veut les faire au pas de course ce qui n'est guère agréable.

 

Visites possibles :

* Le plateau de guizeh :

Les pyramides de Khéops, Khéphren, Mykérinos,  le Sphinx, la barque solaire, petit tour de dromadaire ou à cheval possible, spectacle son et lumière en français certain jour.

  DSCN0384

 

* Le site de Saqqara :

Le complexe funéraire de Djoser et sa pyramide à degrés, les pyramides d'Ounaset deTéti, les mastabas de mérérouka, kagemni et Tî.

DSCN2045

 

* Memphis

* Les pyramides de dahchour :

La pyramide rouge, la pyramide rhomboïdale.

DSCN2367

 

* Les musées :

Le musée d'archéologie de Mariette,DSCN2890

le musée Gayer-Anderson,

DSCN2231

le musée copte.

 

* Les mosquées :

La mosquée Ibn Tulum, la mosquée du Sultan Hassan, la mosquée Er-Rifaï, la mosquée El-Azhar

DSCN2201

 

* La mosquée et la citadelle de Mohamed Ali DSCN0350

 

* Les églises :

L'église El-Moallaqah ou église suspendue, l'église St-Serge, l'église St-Georges, L'église Ste-Barbara DSCN2143

 

* La synagogue Ben Ezra

* La maison El-harrawi.

* Le souk Khan El Khalili

* Les soufleurs de verre     

 

 

Circuit le long du nil

Possibilité de : 

  • modifier le sens du voyage (Abou Simbel vers le Caire),
  • faire la descente Assouan-Esna en felouque ou petit bateau à moteur,
  •  changer les visites au Caire, Louxor et Assouan.

 

 Jour 1 - Visite du Caire: La citadelle, le caire Islamique, le Musée égyptien.

 

Jour 2 - Visite du plateau de guizèh (les pyramides, le Sphinx et la barque sacrèe),Visite du domaine de Saqqarah : Complexe funéraire de Djoser et sa pyramide, la pyramide de Téti, Le mastaba de Kagemni.

Transfert de nuit par le train à Louxor.

 

Jour 3 - Visite des temples de Louxor,DSCN1137

Karnak

 DSCN1080

 

Jour 4 - Visite de la Vallée des rois, du Temple de Médineh Abou, du Temple d'Hachepsout. 0015 Migdol

 

Jour 5 - Tranfert en bus jusqu'à Assouan. Arrêt pour visiter le Temple d'Edfou DSCN1278

et le Temple de Kom Ombo. DSCN1370

 

Jour 6 - Visite de l'Ile de philaé, DSCN0170passage au Haut barrage, Tour en Felouque DSCN4207de l'île Eléphantine avec possibilité d'un arrêt sur l'île Kitchener.

Jour 7 - Transfert à Abou Simbel : Visite des deux temples. 0001

 

Retour sur le Caire en train (1 nuit) ou en avion.

 

 

Circuit en moyenne Egypte 

 

Possibilité de :  modifier les visites au caire et la durée du séjour.  

 

Jour 1 : Oasis d'El Fayoun - Wadi el Rayan

Visite des ruines de Kom Ouchim et de Kanaris, du temple de Qasr Qarun, des pyramides de Hawara et de Meidoum et la réserve naturelle de Wadi el Rayan

 

Jour 2 : Transfert pour el Minia. Visite d'HermopolisDSCN3033 Hermopolis temple de thot et du site de Touna el Gebel. DSCN3026 Tuna el gebelTraversé du nil.Visite du temple romain de Tehna el Gebelet du monastère de la Montagne aux oiseaux.

 

Jour 3 : Visite de la nécropole de Beni Hassan DSCN3014 Beni Hassanet du site de Tell El Amarna (ville d'Akhenaton) DSCN3050 Tell El-Amarna- Stèle frontière

 

Jour 4 : Transfert vers El Balyana et visite du site d'Abydos.DSCN2997 Abydos Continuation vers Dendera.DSCN1676 Puis Louxor.

 

Jour 5 : Louxor. Temples de Karnak et de Louxor. La vallée des rois et le temple de Médinet Abou. Diner et nuit dans le train.

 

Jour 6 : Retour au Caire. Visite des pyramides de guizèh, du musée d'archéologie et détente dans les souks

 

 

Déserts et bivouacs

Possibilité de :  modifier la durée du séjour et d'inclure d'autres visites

 

Jour 1 - Arrivée au Caire. Transfert à l'oasis de Bahariya.

 

Jour 2 - Découverte des sites archéologiques de Bahariya :

* Le temple d'Alexandre le Grand.

* Les chapelles de Aïn el-Muftellah.

* Les tombes de Qaret Qasr Salim, réputées pour leurs couleurs vives et leur style.

* Le musée local où sont exposées des momies dorées.

Départ pour le désert.

Déjeuner à El Hez.

Traversée du désert noir, les grandes dunes de sable s'intercalent entre des collines et montagnes couvertes de pierres basaltiques.

Bivouac à El Agabat: immense cirque encadré de montagnes où l'on peut admirer les fleurs du désert.

 

Jour 3 - Poursuite de la découverte du désert entre Bahariya et Farafra à pied et/ou en 4x4.

Bivouac à Ain El Serw.

 

Jour 4 - Départ pour la découverte des déserts :

* Magic Spring : Quelques palmiers encadrent une source. Le mystère est que cette source semble ne couler que lorsqu'elle sent une présence (animaux ou personnes), c'est pour cela qu'elle s'appelle''Magic''.

Déjeuner à Ain Khadra

Départ vers El Khiam.

Découverte du vieux désert blanc : Des monticules blancs sculptés par les vents, le sable et l'érosion, arborent des formes rappelant des champignons.001 Desert Blanc Egypte

Bivouac dans le nouveau désert blanc: Véritable décor lunaire de milliers de monticules d'un blanc immaculé flottant dans une mer de sable.

 

Jour 5 - Départ pour Farafra.

Baignade dans les sources d'eau chaude.

Retour vers Bahariya en passant par la montagne de crytal : la roche forme une sorte d'arche. elle est striée de veines de quartz qui, par endroits, sont transparentes.

Arrêt à Bahariya puis retour au Caire

 

Jour 6 et 7- Visites :

* Le plateau de guizéh.

* Le site de Dahshour.

* La nécropole de Saqqara.  

* La citadelle.

* Le vieux Caire.

* Le musée Mariette.

Dîner spectacle sur un bateau navigant sur le nil.

 

Jour 8 - Départ.

 

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 16:58
bonjour Sabah el khêr (le matin)
  réponse : Sabah el nour
  Massa el khêr (l'après-midi)
  réponse : Massa el nour
  salam al likoum
  Al likoum salam (réponse
Comment ça va ezayak (masculin)
  ezayek (féminin)
s'il te plait nem fad lak ( masculin)
  nem fad lek (féminin)
Ca coûte combien ?  da bé-kâm
de rien  a fouan
Oui Aïwa
non  Laa 
merci  Choukran 
veuillez m'excusez  Assef 
je ne comprend pas  Ana mich fahem 
Au revoir  Mas Salaam 
Bienvenue  Ahlan Wa Sahlan 
Je m'appelle  Ana esmil 
Comment vous appelez-vous?  Ma esmok? 
Je ne parle pas arabe  Ma Batkallamesh arabi 
Pourriez vos m'aider ?  Mumken tsaa dni?
Je vous en prie  law  samaht 
Est-ce que vous parlez français?  betetkallem féransâwi? 
Es-ce-loin ?  da béaïd? 
Pouvez vous nous apporter ... ?  momken tégib léna ... ? 
Y a-t-il ...?  fih ... ? 
Où se trouve ... ?  fên ... ? 
je cherche ... ?  alâ-i fên ... ?
je ne suis pas d'accord.  a-na mesh mou-wâ-fe 
bon, d'accord Tay-yeb machi
café ah-wa
je suis un peu perdu, là ... a-na toht men-nak
Si dieu le veut Inshâ allah
Grâce à dieu El ham-dolellah
J'ai réservé une chambre au nom de Picard Ha-gazt ror-fa bé esm Picard
A quelle heure est le petit dejeuner ? el fé-târ-es sâ-a kam ?
et
1 wared
2 etnin
3 talata
4 arbaa
5 ramsa
6 sta
7 sabaa
8 tamania
9 tesaa
10 ashaara
30 talatin
50 ramsiin
100 mia
   

Partager cet article

Published by nefertari
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog